Catégorie : Amérique du Nord

Qui sont les adversaires des Etats-Unis ?

Les menaces se complexifient, elles sont devenues transverses, multifactorielles et le potentiel d’escalade d’un monde interconnecté est exponentiel. La conflictualité régionale continue d’alimenter instabilité et crises humanitaires, le terrorisme et la criminalité transnationale persistent, la menace cyber s’intensifie et les enjeux migratoires et climatiques sont croissants. La garantie des intérêts américains passe par la gestion de ces problématiques alors que les adversaires des Etats-Unis projettent déjà leur influence et leurs ambitions de puissance. Chine, Russie, Iran et Corée du Nord sont les quatre Etats visés par l’évaluation annuelle des menaces par la Direction du renseignement américain.

Amérique du Nord : Revue de presse du 3 au 9 mai 2021

Les Etats-Unis réaffirment la prévalence du droit international et du multilatéralisme devant le Conseil de sécurité des Nations-Unies – 7 mai 2021

Vendredi 7 mai, Antony Blinken a annoncé devant le Conseil de sécurité des Nations-Unies que les Etats-Unis imposeront le respect des règles internationales et riposteront avec force contre ceux qui ne le feraient pas, tout en reconnaissant les violations commises par son propre pays, sous l’administration précédente. Les remarques visaient particulièrement la Chine et la Russie, toutes deux présentes à la réunion.

George W. Bush et l’Irak : Une croisade contre « l’Axe du Mal » ?

A bien des égards, la religiosité bien connue du Président George W. Bush a trouvé un point d’incidence dans la politique étrangère américaine du début du siècle. Les accents millénaristes de la campagne en Irak en sont l’exemple le plus marquant. Prêtant au leader irakien des airs d’Antéchrist, la guerre d’Irak a pris dans les mots du Président et de ses sympathisants la tournure d’une croisade contre un « Axe du mal ». Pourtant, certains n’ont vu chez Bush qu’une manifestation de la Manifest Destiny, la continuation d’une longue tradition américaine où coïncident et s’assimilent nationalisme et religion. Toutefois, l’étude du poids politique de l’électorat évangélique aux Etats-Unis est une donnée fondamentale à la compréhension de la rhétorique du Président et de la nature de sa « croisade » en Irak.

Amérique du Nord : Revue de presse du 26 avril au 2 mai 2021

Le président Biden prononce son premier discours devant le Congrès – 28 avril 2021

Le président américain, à la veille de son 100ème jour de présidence, s’est félicité des réalisations accomplies durant l’actuelle crise sanitaire. Il a mis en avant le plan de relance et le succès de sa politique vaccinale. Joe Biden a également fait la promotion de son plan de renouvellement des infrastructures et son plan d’aides aux familles. Ces investissements doivent se traduire par une création d’emplois massive et œuvrer pour la lutte contre le réchauffement climatique.

Quelles ambitions climatiques mondiales ?

Ambitionnant un retour des Etats-Unis de premier plan sur la scène internationale, Joe Biden avait pris l’initiative, le 27 janvier, de convier une quarantaine de chefs d’Etats les 22 et 23 avril 2021, représentant 80% des émissions de gaz à effet de serre mondiales, en vue de préparer la Conférence des Nations-Unies sur le réchauffement climatique (COP 26) de Glasgow de novembre 2021. Ce sommet, retransmis en direct, avait pour principal objectif d’une part de souligner l’urgence d’une action climatique ambitieuse et les opportunités financières, économiques et sociales qu’elle représente.

Amérique du Nord : Revue de presse du 17 au 23 mars 2017

Washington accueil le sommet de la Terre – 22 & 23 avril 2021

Jeudi 22 avril, le président Biden a convié près de 40 dirigeants étrangers à participer à un sommet sur le climat. Cette rencontre, en prévision de la COP26 de novembre à Glasgow, a été le lieu de nombreuses annonces en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Les Etats-Unis ont affiché leur ambition en augmentant leur objectif de 50 à 52% de réduction d’ici à 2030 par rapport à 2005. Malgré quelques discordances, la ligne de limitation du réchauffement climatique à 1,5°C semble elle aussi se confirmer.

Amérique du Nord : Revue de presse du 10 au 16 avril 2021

Le président Biden annonce le retrait de toutes les troupes étrangères d’Afghanistan – 14 avril 2021

Honorant sa promesse de campagne de mettre un point d’arrêt aux guerres sans fin, le président Biden a annoncé mercredi 14 avril, le début du retrait définitif des troupes américaines d’Afghanistan pour le 1er mai. Le retrait total est planifié pour le 20ème anniversaire des attentats du 11 septembre 2001. Les autres membres de l’Alliance Atlantique ont aussi confirmé le retrait de leurs troupes. Malgré les craintes d’un retour du fondamentalisme religieux au pouvoir et la progression des talibans, Washington a décidé de quitter le pays sans conditions.

Amérique du Nord : Revue de presse du 3 au 9 avril 2021

Le Président Biden annonce des mesures contre les armes à feu – 8 avril 2021

Jeudi 8 avril, le Président américain a qualifié les violences liées aux armes à feu d’ « embarrassement international » et a dénoncé la prolifération des ghost-guns (des armes artisanales ou assemblées en kit, non référencées). Avec près de 100 Américains tués par arme à feu chaque jour, le Président a annoncé son vœu de voir les ghost guns considérés comme des armes à feu par le Gun Control Act et qu’ils remplissent les exigences du National Firearms Act (exigeant de l’armement plus lourd et des silencieux, l’enregistrement des empreintes digitales du propriétaire, la vérification d’antécédents et le renouvellement régulier de la licence).

Amérique du Nord : Revue de presse du 26 mars au 2 avril 2021

Un plan d’investissement de 2,3 trillions de dollars pour Biden – 31 mars 2021

Détaillé à Pittsburgh le 31 mars, le plan du Président Biden a été présenté comme le New Deal du XXIème siècle. Vanté comme étant le ambitieux plan de relance depuis la Seconde Guerre mondiale, il sera financé par la hausse de la taxation sur les entreprises, passant de 21 à 28%. Prévu sur huit ans, il a pour objectif de créer plusieurs millions d’emplois, gagner en indépendance vis-à-vis des énergies fossiles dont le pays est largement dépendant et concurrencer son rival chinois dans les secteurs public et technologique.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search