Auteur : Patricia DIOGO

La culture en Amérique latine : un levier de soft power ?

La relation de l’Amérique latine avec le soft power est particulièrement intéressante. Tout simplement parce que pour la majorité des pays du sous-continent américain, le principe ne s’applique pas, ou plutôt n’a pas encore la vertu de s’appliquer. Les pays latino-américains ont davantage mobilisé leur culture pour se forger une identité, d’abord commune puis progressivement différenciée, pour la majorité d’entre eux dans le but de faire rayonner leur culture afin d’attirer des opportunités de développement ; une tendance qui n’a cessé de croître avec l’accélération de l’interdépendance et de la compétition internationale.

Amérique latine : Revue de presse du 17 au 23 mai 2021

Lula et Cardoso forment une alliance contre Bolsonaro – 22 mai 2021

Les anciens présidents Luiz Inácio da Silva et Fernando Henrique Cardoso ont montré vendredi une harmonie politique sans précédent depuis la fin de la dictature en 1985. Une photo téléchargée sur les réseaux sociaux les montre côte à côte, masqués, se tapant les poings, après des années d’amertume, de confrontations et de dialogues à peine ponctuels. Ils étaient unis par un ennemi commun : le président d’extrême droite Jair Bolsonaro.

Amérique latine : Revue de presse du 10 au 16 mai 2021

La première élection démocratique des gouverneurs au Chili modifie la structure politique du pays – 14 mai 2021

Les Chiliens n’ont jamais élu dans les urnes leurs dirigeants régionaux, jusqu’à présent nommés par l’exécutif depuis des décennies. Ce qui se passera ce week-end sera historique : pour la première fois, les citoyens se rendront aux urnes pour élire démocratiquement les gouverneurs des 16 régions du pays. 

Amérique latine : Revue de presse du 3 au 9 mai 2021

Démission du ministre colombien des finances, promoteur de la réforme fiscale – 4 mai 2021

Alberto Carrasquilla a démissionné 24 heures après que le président Iván Duque ait retiré le projet de loi qui a déclenché quatre jours de manifestations – ayant entraîné la mort de près de vingt personnes et ayant fait des centaines de blessés.

Jean-Paul II, l’ultime croisé ?

De Rome à Antioche, de Constantinople à Jérusalem, les croisés avaient pour but d’endiguer la “menace musulmane” et de reprendre le contrôle de la Terre Sainte. Pour l’ancien archevêque de Cracovie, l’ennemi à abattre était tout autre… Bien avant de d’être intronisé Pape sous le nom de Jean-Paul II, Karol Jozef Wojtyla avait déjà pour ambition de redonner sa liberté à la Pologne. Tout au long de sa carrière, Jean-Paul II s’adonna corps et âme au combat contre le communisme quitte à cautionner certains régimes autoritaires, notamment en Amérique latine afin d’endiguer la propagation du courant progressiste de la Théologie de la Libération entre autre. Jean-Paul II parviendra à faire tomber le régime communiste en Pologne, faisant vaciller le géant soviétique, finissant par le mener à sa perte.

Amérique latine : Revue de presse du 26 avril au 2 mai 2021

L’Assemblée contrôlée par Bukele destitue la Cour constitutionnelle du Salvador – 1er mai 2021

La première mesure de la nouvelle Assemblée législative du Salvador s’est révélée être un coup dur pour la Cour constitutionnelle, qui s’était opposée à l’action unilatérale du président, Nayib Bukele. Le Parlement élu il y a deux mois, à majorité pro-gouvernementale, a approuvé ce samedi la révocation des magistrats titulaires et suppléants de la Chambre constitutionnelle de la Cour suprême de justice. L’argument des législateurs coïncide avec les accusations que le président a lancées contre le tribunal pour avoir arrêté certains décrets relatifs à la gestion de l’urgence sanitaire.

Entretien avec Thomas Péan : Quel avenir pour les guérillas en Amérique latine ?

Entre 1959 et 1989, une vague révolutionnaire a ébranlé l’Amérique latine, remodelant le paysage institutionnel sud-américain jusqu’alors largement dominé par l’influence étasunienne. Dans son ouvrage “Guérillas en Amérique Latine[1]”, publié chez VA Editions, Thomas Péan nous fait découvrir les dessous de ces mouvements révolutionnaires en prenant pour point de départ la révolution cubaine de 1959, passant par l’Argentine, la Bolivie, pour enfin terminer son étude sur l’intervention américaine au Panama en 1989. Diplômé de la Sorbonne en Relations internationales, Thomas Péan s’est spécialisé sur l’Amérique latine sur laquelle il a rédigé plusieurs articles comme les “Paradigmes politiques nationaux en Amérique latine”[2][3] ou encore “Nation et souveraineté en Amérique latine : deux siècles d’histoire chahutée”[4]. Il a accepté de nous livrer quelques clés de compréhension sur le phénomène révolutionnaire latino-américain. Somme toute faut-il « faire, accomplir ou défaire la Révolution ? »

Amérique latine : revue de presse du 17 au 23 avril 2021

Miguel Díaz-Canel prend la tête du parti communiste cubain après le départ de Raúl Castro – 19 avril 2021

Le président, en poste depuis 2018, est le premier haut dirigeant du parti né après la Révolution… Cet évènement marque la fin des six longues décennies au pouvoir des frères Castro.

Amérique latine : Revue de presse du 10 au 16 avril 2021

Raúl Castro démissionne après 62 ans à la tête du gouvernement cubain – 16 avril 2021

Pour la première fois depuis 1959, il n’y aura pas de Castro au cœur du gouvernement ou du parti communiste cubain. Après avoir passé les rênes de la présidence à son protégé, Miguel Diaz-Canel, il devrait aussi lui céder le titre de premier secrétaire du parti. Cette étape signe la fin de l’ère castriste après 62 ans de règne sur l’île caribéenne.

Amérique latine : Revue de presse du 3 au 9 avril 2021

Les naufragés vénézuéliens – 4 avril 2021

La crise économique vénézuélienne a contraint près de 7,5 millions de personnes à fuir vers les pays voisins. Alors qu’au Brésil, la pandémie est utilisée comme prétexte pour limiter l’accès au pays, les réfugiés vénézuéliens sont donc contraints de franchir la frontière illégalement en empruntant des trochas, des chemins de terre contrôlés par des contrebandiers. A Pacaraima, la ville d’entrée, les conséquences humanitaires sont catastrophiques.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search